01 février 2007

L'ARCHE DE NOE ET L'ARCHITECTURE NAVALE

Depuis plus de 40 ans, j'exerce la profession d'ingénieur du génie maritime. Mon travail consiste à concevoir des navires, de formes et de dimensions diverses, ainsi que leurs sytèmes de propulsion.
En 1963, alors que j'habitais en Colombie Britannique (Canada) un ami m'a montré que le livre biblique de la Génèse présentait l'arche de Noé comme un long coffre. Inrigué par cette description, j'au voulu approfondir le sujet.

Dieu a ordonné à Noé de construire une arche dans laquelle lui, sa famille et des représentants du règne animal trouveraient refuge pendant le déluge.  D'après le livre, ce coffre devait avoir 300 coudées de long (la coudée est une mesure ancienne qui allait du coude à l'extrémité du majeur, soit environ 44,5cm), 50 de large et 30 de haut, soit selon le système métrique 133,50m par 22,30 m par 13,40 . Son volume avoisinait donc 40 000m3 et son déplacement était sensiblement égale à celui du Titanic.

Architecture de l'arche.
L'arche comportait trois ponts, qui la consolidait et offraient une surface de plancher total de 8 900  m2. Elle était faite en bois résineux (du cyprés probablement), donc résistant à l'eau et était calfeutré avec du goudron en dedant et en dehors.
L'arche était divisée en compartiments, dôtée d'une porte sur le côté et surmontée d'un Tsohar, haut d'une coudée. Le Tsohar était peut être un toit à pignons sous lequel des ouvertures laissaient passer l'air.

Une bonne tenue en mer.
L'arche était six fois plus longue que large et dis fois plus longue que haute. de nombreux vaisseaux contemporains présentent des proportions identiques, si ce n'est que dans leur cas, le rapport entre la longueur et la largeur est choisi en fonction de la puissance de propulsion requise.  Mais l'arche ne devait que flotter.  A t'elle joué correctement son rôle?

La manière dont un vaisseau réagit au vent et aux vagues s'appelle la tenue en mer. Cette capacité dépend, elle aussi des proportions du bâtiment. Les Ecritures évoquent la pluie torrentielle qui a produit le déluge, et le vent qui s'en est suivit.
Bien que la Bible de donne pas d'indication tehnicque sur la puissance des vagues et la vitesse du vent, on peut dire que ces élèments naturel ont probablement été aussi puissants et variables qu'ils peuvent l'être de nos jours.
Les proportions de l'arche contribuaient à sa stabilité; elle ne pouvait donc pas chavirer. Comment ses proportions ont été calculées, sur instruction de Dieu qui a dit à Noé de prendre un rapport longueur/hauteur de 10 pour 1.  Les constructeurs navals ont appris plus stard et au prix de rudes leçons qu'un tel rapport permet de résister aux contraintes d'une mer déchainée et de la tempète.

sécurité et confort.
De par sa forme de coffre, l'arche était certainement d'une flotabilité uniforme. Son poids aussi devait être uniformément réparti. Noé a vraisemblablement veillé à une bonne distribution de la cargaison, qui comprenait les bêtes et les réservces alimentaires pour plus d'un an.  Ainsi, l'arche et ses passager ont traversé le déluge universel indemnes grâce à deux facteurs essentiels: une architecture dictée par Dieu et la protestion divine.

Cet ingénier poursuit en disant, mes recherches approfondies m'ont appris que ce que dit la Bible au sujet de l'arche de Noé tient debout et est en accord avec les méthodes modernes de construction navale.
Textes donnant les indications : Génèse 6:14 à 16; genèse 7:11,12,17 à 20; 8:1
les caractérisques de cette construction sont vraiment remarquables, et Noé n'ayant aucune formation en matière de construction de bateaux, s'est tout simplement laissé guider par Dieu.

J'essaierai de vous mettre un cliché comparatif avec l'artche et le Titanic. Dans mon prochain  billet

Posté par maam 5835 à 01:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur L'ARCHE DE NOE ET L'ARCHITECTURE NAVALE

Nouveau commentaire